Partager :

Rafael a dévoilé cette semaine un nouveau système de missile naval puissant connu sous le nom de Sea Breaker qui peut détruire un navire de guerre de grande taille à des centaines de kilomètres de distance en un seul tir. Le missile de cinquième génération est principalement destiné à être utilisé contre des cibles en mer ou près du rivage, mais peut également naviguer sur terre, selon Rafael.

À ce stade, le Sea Breaker est principalement commercialisé auprès de clients à l’étranger, a déclaré le fabricant d’armes. Rafael a annoncé ce mercredi la création de ce nouveau missile à longue portée, affirmant qu’il combinait des capacités de pointe avec les technologies existantes, ce qui en fait l’une des armes les plus puissantes de son genre.

Le Sea Breaker est conçu pour être tiré depuis des navires en mer ou depuis un lanceur terrestre à terre. Le missile utilise une variété de capteurs, soutenus par l’intelligence artificielle, pour identifier les cibles de manière autonome, bien que les opérateurs humains soient censés rester dans la boucle.

Le missile ailé peut essentiellement fonctionner comme un drone incroyablement rapide, volant bas à des « vitesses subsoniques élevées », au-dessus de la mer ou de la terre, changeant de direction si nécessaire. Il peut être dirigé pour toucher une cible jusqu’à 300 kilomètres avec une précision de quelques mètres, a indiqué la société.

Gabriel Attal (Radio J)

Partager :