L’Homme du Jour. Le Directeur pays de Dior Israël, Emmanuel Fitoussi.

Par |2021-06-11T07:23:20+02:00juin 11th, 2021|Catégories : NEWS|
Partager :

Inauguration du « Café Dior » sur la terrasse du centre commercial Mamilla (1) à Jérusalem, où l’emblématique maison de l’industrie française du luxe a récemment ouvert une boutique Flagship – en présence d’Eric Danon, Ambassadeur de France en Israël, de BusinessFranceIsraël et du Directeur pays Dior Israel, Emmanuel Fitoussi. (Source : Ambassade de France en Israël. Photo Copyrights : Ambassade)

(1) Le quartier huppé de Mamilla s’articule autour de l’avenue Alrov Mamilla, une artère piétonne bordée de bijouteries et de boutiques de vêtements de créateurs aménagées dans des bâtiments restaurés en pierre. Les restaurants élégants, dont beaucoup comprennent un patio ou un toit-terrasse, côtoient des cafés où sont servis des glaces, des pâtisseries et du café. Les rues sont ornées de sculptures et le soir, des artistes de rue divertissent les passants. Le Time Elevator est un cinéma dont les sièges bougent et qui relate l’histoire de la ville.

SUR DIOR.

 

Les musées, qui rouvrent progressivement aux quatre coins du monde après une année quasi blanche, ne lésinent pas sur les moyens pour proposer des expositions 5 étoiles en cette période de reprise. En témoigne la rétrospective consacrée à la maison Dior que le Brooklyn Museum prévoit pour la rentrée prochaine. Il s’agit de la première exposition new-yorkaise majeure dédiée à la maison française depuis près d’un quart de siècle.

A travers une multitude d’oeuvres du musée, qui dialogueront la plupart du temps avec des pièces de couture et de prêt-à-porter, le Brooklyn Museum souhaite retracer plus de sept décennies d’histoire et d’héritage de la maison Dior, et mettre à l’honneur les liens tissés entre Paris et New York à travers la mode. Des oeuvres de la collection du Brooklyn Museum seront accolées à plus de 200 vêtements de haute couture, ainsi que des photographies, des vidéos d’archives, des croquis, des accessoires, ou encore des parfums.

Présentée dans la Cour des Beaux-Arts du musée, la rétrospective « Christian Dior: Designer of Dreams » s’appuiera sur de nombreuses expositions consacrées à la maison française, notamment au musée des Arts Décoratifs à Paris, au Victoria and Albert Museum à Londres, ou plus récemment au Long Museum West Bund à Shanghai. Elle rendra bien évidemment hommage à l’oeuvre du grand couturier français Christian Dior, mais également à ses successeurs et à leurs influences, d’Yves Saint Laurent à Maria Grazia Chiuri en passant par Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, et Raf Simons.

Parmi les silhouettes à ne pas manquer lors de cette r

 

Partager :
Aller en haut