Rapid Medical (Israël). Eliminer les caillots sanguins en chirurgie d’urgence.

Par |2021-05-30T08:20:14+02:00mai 30th, 2021|Catégories : SANTE|
Partager :

Le Tigertriever, fabriqué par la société israélienne Rapid Medical, a reçu l’approbation de la Food and Drug Administration. Ce sera bientôt un outil principal pour éliminer les caillots sanguins en chirurgie d’urgence, a déclaré le Dr Rishi Gupta, neurologue vasculaire chez Wellstar.

Le dispositif est conçu pour éliminer les caillots dans les principales artères cérébrales après un AVC causé par une occlusion de gros vaisseaux (LVO). La technologie actuelle pour cette opération consiste en des récupérateurs d’endoprothèse – de petits tubes à mailles utilisés pour extraire les caillots sanguins des artères, permettant ainsi la circulation sanguine vers le cerveau.

« Le problème avec cette technologie est qu’ils ont un dimensionnement uniforme. … donc, il n’y a pas d’ajustement à la taille des vaisseaux sanguins individuels », a déclaré Gupta.

C’est là que le Tigertriever entre en jeu. La nouveauté de l’outil est une poignée de contrôle qui ajuste le diamètre de l’appareil, améliorant ainsi la récupération des caillots sanguins. L’outil était déjà approuvé en Europe et, à la fin du mois de mars, avait été utilisé pour traiter plus de 5 000 patients, selon Rapid Medical.

Gupta a découvert le dispositif pour la première fois en 2015 et a ensuite été co-investigateur principal national pour les essais de la FDA sur le dispositif, en l’utilisant pour opérer des patients à Marietta. En règle générale, entre 40 et 45% des patients souffrant d’un LVO pourront reprendre une vie indépendante et normale, a déclaré Gupta. Dans les essais cliniques sur le Tigertriever, ce taux est passé à 58%.

L’impact de l’appareil pourrait être important. Kennestone voit environ 330 patients LVO chaque année, en moyenne environ un par jour, a déclaré Gupta.

Les LVO présentent des risques importants en termes de mortalité et d’invalidité. Gupta a déclaré que les AVC présentent souvent un problème de qualité par rapport à la quantité en raison de leurs effets débilitants à long terme sur la fonction cérébrale des survivants. Il espère que l’appareil améliorera la capacité de survie à un AVC et les résultats fonctionnels des survivants.

 © Rak Be Israel- Sté Alyaexpress

Partager :
Aller en haut