Partager :

Selon le Ranking of the centres of science 2019, de la firme d’ingénierie RS Components,Tel-Aviv se classe au deuxième rang de l’indice mondial des capitales scientifiques.

Les États-Unis, Israël et la Corée du Sud sont considérés comme les pays les plus innovants du monde. Les pays européens dominent le top 10 mais les trois nations les plus innovantes sont les États-Unis, Israël et la Corée du Sud. Cependant, six des dix premiers pays sont européens, le Royaume-Uni étant 15ème, entre la Norvège et Singapour.

En évaluant les dépenses en R & D et les brevets, et en examinant le nombre de chercheurs et de publications scientifiques d’un pays, nous pouvons voir les indicateurs avancés de l’engagement d’un pays à être à la pointe de la découverte scientifique.

La liste a été compilée par la société d’ingénierie RS Components, basée au Royaume-Uni, qui a compilé une liste de mesures permettant d’évaluer le statut de chaque pays.

RS Components a analysé chaque pays dans quatre domaines différents: nombre d’articles de recherche scientifique publiés, nombre de brevets enregistrés, pourcentage du PIB consacré à la recherche et développement et nombre de chercheurs pour 1 000 habitants.

Chaque pays s’est vu attribuer un score basé sur ses chiffres pour chaque métrique, son score global déterminant son classement final au sein de l’indice.

Un porte-parole de cette firme britannique a déclaré à MailOnline: «Bien qu’aucune mesure ne nous aide à capturer les progrès scientifiques dans une métrique, il existe plusieurs façons de découvrir la position de certains pays en matière de leadership dans le secteur scientifique.La science s’adapte en permanence et vise à aider à guérir et à combattre les maladies dans le monde entier et il est clair que, en tant que race humaine, nous accordons la priorité à son succès et à son financement. »

Les données finies ont révélé que les États-Unis étaient le vainqueur en course avec un score de 75,07 sur 100.

Israël est arrivé en deuxième position avec une note de 61,33, surtout en regardant le nombre de personnes dans la population travaillant dans la recherche.

La « Silicon Valley » israélienne, qui représente près de 10% du PIB du pays et la moitié de ses exportations, est le deuxième écosystème d’innovation dans le monde derrière sa jumelle californienne.

Tel Aviv incarne la capitale originelle de la « terre promise » de la tech, la « Silicon Wadi » a désormais étendu ses bras hors des rues de la Ville blanche, du désert du Néguev aux rivages de la Galilée, jusqu’aux faubourgs de Jérusalem-Ouest. Les étudiants du prestigieux Technion d’Haïfa, qui ont donné naissance à la clef USB ou au langage PHP, ont créé plus de start-up cotées au Nasdaq que la France entière.

Source : identitejuive.com

 

Partager :