Partager :

SPECIAL ISRAËL FRANCE MAROC. Invité par JeanPascal DARRIET, Président de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), la Chambre de commerce Israël-France et son Président à Tel-Aviv, le Dr Daniel Rouach, participent en direct ce mercredi matin à un webinar exceptionnel.

Essaouira

Rencontre digitale dans le cadre de la Journée Économique d’Essaouira.

Ce 31 mars a lieu une rencontre digitale dans le cadre de la Journée Économique d’Essaouira qui se tiendra en octobre 2021.

La rencontre réunira plusieurs intervenants de marque, notamment André Azoulay, Président d’honneur de la fondation Essaouira Mogador et Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Adil El Maliki, Gouverneur de la Province d’Essaouira, Jean-Pascal Darriet, Président de la CFCIM, Daniel Rouach, Président de la CCIIF Israël, Thierry Hautier, Président de la CCI La Rochelle, Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle, Philippe Casenave, Consul Général de France à Marrakech et Zouhair Jibraili, Consul Général du Maroc à Bordeaux. Hicham Boudraa, Directeur Général de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) et Yassine Mseffer, Directeur du Centre Régional d’Investissement de Marrakech-Safi effectueront également des présentations sur le climat des affaires et les opportunités d’investissement, respectivement au Maroc et dans la Province d’Essaouira.

DOCUMENT OFFICIEL. La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) organise en partenariat avec la Province d’Essaouira, l’Association Essaouira Mogador, la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël-France, le Centre Régional d’Investissement Marrakech-Safi (CRI) et Essaouira Innovation LAB une rencontre digitale pour le :

“Lancement de la Journée Economique d’Essaouira”
Mercredi 31 mars 2021 à 9 h 00
en visioconférence 

AU PROGRAMME.

M. André AZOULAY, (photo) invité d’honneur de la Rencontre Digitale pour le lancement de la Journée Economique d’Essaouira. Réunion d’information, Salons / Évènements. (En visioconférence).

Intervenants

  • M. André AZOULAY
    Président d’honneur de la fondation Essaouira Mogador, Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohamed VI.
  • M. Adil EL MALIKI
    Gouverneur de la Province d’Essaouira.
  • M. JeanPascal DARRIET, Président de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM),
  • Docteur Daniel ROUACH, Président de la Chambre deCommerce et d’Industrie IsraëlFrance,
  • M. Michel SABATIER, Conseiller Délégué aux Jumelages,la Mairie de La Rochelle,
  • M. Philippe CASENAVE, Consul Général de France à Marrakech,
  • M. Zouhair JIBRAILI, Consul Général du Maroc à Bordeaux.
  • Monsieur Hicham BOUDRAA, Directeur Général de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations.
  • Monsieur Yassine MSSEFER, Directeur du Centre Régional d’Investissement de MarrakechSafi.
  • Monsieur Khalid IDRISSI KAITOUNI, Directeur des Relations Institutionnelles de la CFCIM.

LE PLUS.

Essaouira est une ville portuaire et touristique située sur la côte atlantique du Maroc. En bord de mer, sa médina (vieille ville) est protégée par des remparts du XVIIIe siècle, appelés la Skala de la Kasbah et imaginés par des ingénieurs européens. Parsemées d’anciens canons en cuivre, les fortifications offrent une vue sur l’océan. Avec leurs alizés puissants, les plages de la ville sont idéales pour surfer, faire de la planche à voile et du kitesurf.

Médina d’Essaouira (ancienne Mogador). Essaouira est un exemple exceptionnel de ville fortifiée de la fin du XVIIIe siècle, construite en Afrique du Nord selon les principes de l’architecture militaire européenne de l’époque. Depuis sa fondation, elle est restée un port de commerce international de premier plan reliant le Maroc et l’arrière-pays saharien à l’Europe et au reste du monde.

LE PLUS. m.le360.ma

Le rapprochement entre les secteurs privés israéliens et marocains se confirme, dans le sillage du rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, acté en décembre 2020.

Ce lundi 22 mars 2021, Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Ron Tomer, président de The Israeli Employers and Business Organizations (IEBO) et de la Manufacturers’ Association of Israel (MAI), et Uriel Lynn, président de la Federation of Israeli Chambers of Commerce (FICC), ont signé, par visioconférence, un accord de partenariat stratégique afin de promouvoir les relations économiques et commerciales et le développement technologique entre le Maroc et Israël.

« Ce partenariat permettra d’établir un dialogue ouvert et permanent entre la CGEM et IEBO qui uniront leurs efforts pour créer de fortes synergies entre les communautés d’affaires respectives dans les secteurs clés, mais aussi pour instaurer un échange d’informations et d’expérience dans des domaines d’intérêt commun tels que l’import/export, la recherche et développement (R&D), l’innovation et la technologie », souligne la CGEM dans un communiqué.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, CGEM et IEBO ont mis en place un Conseil d’affaires bilatéral afin de promouvoir la coopération entre les deux secteurs privés, notamment à travers l’échange de missions commerciales, l’organisation d’événements B2B et l’implantation d’entreprises marocaines en Israël et d’entreprises israéliennes au Maroc. Ce Conseil d’affaires Maroc-Israël est présidé par Steve O’hana pour la partie marocaine, précise le communiqué.

« L’accord de partenariat stratégique que nous signons aujourd’hui constitue une nouvelle étape pour stimuler une synergie forte et durable qui nous permettra de dynamiser chacun de nos secteurs », a déclaré à cette occasion Chakib Alj, ajoutant qu’il existe d’innombrables opportunités d’investissement que les secteurs privés marocain et israélien peuvent saisir ensemble sur le plan local, régional et international.

Le Président de IEBO et de MAI, Ron Tomer, a, de son côté déclaré être « très heureux de participer au renouvellement des relations économiques et commerciales entre Israël et le Maroc, après une longue pause de 15 ans ».

« Les racines de nombreux Israéliens se trouvent au Maroc où, pendant de nombreuses années, une grande communauté juive a prospéré. Par conséquent, il est tout à fait naturel pour nous aujourd’hui de renouveler et de renforcer la relation entre nos deux pays, en créant un véritable partenariat à long terme en faveur de la promotion de la coopération commerciale. Je voudrais également remercier la CGEM pour cet accord important et historique », a-t-il ajouté.

« Grâce à sa situation géographique, le Maroc pourrait être un pont de liaison avec l’Afrique du Nord pour les entreprises israéliennes. En outre, le Maroc offre, aux industries automobile, agricole, alimentaire, textile et chimique, une plateforme compétitive pour l’importation », a affirmé, pour sa part, le président de la Chambre israélienne de commerce et d’industrie.

« Israël pourrait contribuer au développement du Maroc dans les domaines de l’agriculture moderne, des équipements technologiques, de l’irrigation et des technologies de l’eau, de l’énergie solaire et de la coopération technologique avec l’UE. D’ailleurs, il existe déjà des liens qui se sont établis avec la communauté d’affaires marocaine et nous assistons à une forte volonté de nouer de nouveaux partenariats avec Israël », a conclu le responsable israélien.

Partager :