Partager :
En 2020, la région francilienne a reçu 336 investissements directs étrangers (IDE) avec 10.797 emplois à la clé. C’est 79 IDE de moins qu’en 2019, mais 1.137 emplois de plus que l’année précédente. Les israéliens boudent toujours la France en matière d’investissements. Espérons que 2021 marquera un tournant positif…

La Tribune : « Malgré « une année dramatique, une année hors-norme », selon la présidente Valérie Pécresse, l’Île-de-France s’est affirmée en 2020 comme « un refuge solide » pour les investissements directs étrangers (IDE). A la clé : 10.797 emplois créés, contre 9.660 en 2019. « C’est un nouveau record ! » s’est exclamée, ce 16 mars 2021, la présidente (Libres !) du conseil régional.

91 communes bénéficiaires

Entre l’année précédente et l’année dernière, la quantité d’IDE a pourtant diminué en Île-de-France, comme partout en France et dans le monde (- 33% à – 42%). De 415 investissements directs étrangers en 2019, la région francilienne en a recensé 336 en 2020. Dans le détail, 225 créations d’IDE en 2020 contre 321 en 2019, et 94 extensions d’investissements directs étrangers versus 111. « Chaque IDE a apporté en moyenne 32 emplois en Île-de-France », s’est encore félicitée Valérie Pécresse. »

Partager :