Partager :

Google a lancé la deuxième phase de son initiative « Google News initiative innovation challenge » au profit des médias, éditeurs et start-ups basés en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie. L’appel à projets prendra fin le 12 avril prochain.

Pour cette deuxième phase, Google s’attend à recevoir des projets d’innovation pertinents des éditeurs, des start-ups traitant l’actualité, des consortiums d’éditeurs et des associations industrielles locales actifs en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 12 avril 2021. Les candidatures doivent être effectuées en ligne.

« Les projets sélectionnés seront financés à hauteur de 150 000 dollars et jusqu’à 70 % du coût total du projet », a déclaré Ludovic Blecher, responsable de l’innovation, GNI. « Le financement n’est pas disponible pour les projets éditoriaux, mais devrait plutôt être axé sur l’engagement des lecteurs et l’exploration de nouveaux modèles commerciaux. Google ne prend aucune participation ou propriété intellectuelle dans les projets ou soumissions. Nous sommes impatients de voir de nouvelles idées, projets et gros paris sortir du Moyen-Orient, de la Turquie et de l’Afrique, une région riche de talents, de potentiel et d’opportunités ! », a-t-il expliqué.

Google avait reçu et financé 21 projets provenant de 13 pays l’année dernière dans le cadre de la première phase de cette initiative. Ces pays sont la Côte d’Ivoire, le Ghana, Irak, Israël, la Jordanie, le Kenya, le Liban, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda, l’Afrique du Sud, la Turquie et les Émirats arabes unis.

Partager :