Partager :

Selon le site « Club Entrepreneurs » du magazine « Challenges », Laurent Lévy, fondateur et Pdg d’Optical Center est en passe de devenir le n°1 de l’optique en France, trente ans après la création de cette enseigne. Le dynamique et créatif Pdg révèle que son chiffre d’affaires a augmenté durant l’année 2020, malgré le Corona alors que la branche a connu une baisse moyenne de 12%. La chaîne a même recruté du personnel car les magasins, considérés comme « essentiels » sont restés ouverts malgré le Corona.

Laurent Lévy annonce l’ouverture prochaine de 40 nouveaux magasins en France. L’un des secrets de la réussite selon Laurent Lévy : « Pour bien voir, il y a trois options : les lunettes, les lentilles ou l’opération. Nous sommes la seule enseigne à faire les trois ! » Optical Center possède en effet une clinique réfractive où sont opérés une cinquantaine de personnes par mois. Mais il y a aussi d’autres secrets dans cette réussite : un esprit créatif et bouillonnant, un homme qui « ne se prend pas la tête », une passion pour aider autrui et… l’air vivifiant de Jérusalem! lphinfo.com

ARCHIVES DEBUT 2020. Sur i24 News :

« Nous avons déjà 10 magasins en Israël, c’est maintenant le 11e à Tel Aviv, et nous espérons en avoir en tout 70 d’ici 2025 », dans le pays.

La French Touch prévaut dans la boutique, avec un service à la française, une fierté pour le directeur du magasin, Omer Sisay, qui apprécie l’esprit familiale de l’enseigne.

« Optical Center est une très grande enseigne mais malgré cela, nous sommes une famille, et c’est difficile d’installer cette atmosphère dans une grande société », a expliqué M. Sisay.

70 % des Israéliens portent des lunettes ou des lentilles, mais nombre d’entre eux renoncent aux soins optiques faute de budget, le fondateur de la marque souhaite remédier au problème.

« Optical Center c’est du luxe, du haut de gamme mais au prix le moins cher possible », a assuré Laurent Levy.

« On a les prix les plus bas d’Israël, mais avec des optométristes de renoms et des montures de luxe comme on peut voir dans le magasin », s’est-il félicité ».

Partager :