Partager :
EndoWays, société israélienne qui a été fondée en 2018, a été lancée dans le Medx Xelerator, un incubateur de dispositifs médicaux créé à l’initiative de Boston Scientific, du Medx Ventures Group et du Sheba Medical Center.

Opérant sous les auspices de l’Autorité israélienne de l’innovation, Medx Xelerator « tire parti de l’expertise en matière de soins de santé et de l’expérience industrielle de son équipe, ainsi que des connaissances de pointe de ses partenaires, afin de transformer les entreprises de son portefeuille en entreprises médicales prospères au profit des patients et des professionnels de la santé ».

EndoWays a développé un système robotique entièrement jetable, le premier du genre, pour faciliter la navigation et le fonctionnement des vaisseaux sanguins lors d’interventions neurovasculaires, périphériques et cardiaques.

Elle vient d’être racheté par Ascendum, société américano-indienne, ce qui contribuera à accélérer le développement clinique et commercial de EndoWays, notamment en Chine. La technologie est conçue pour aider les radiologues et les cardiologues interventionnels à naviguer dans les vaisseaux sanguins et à effectuer des procédures complexes tout en étant à l’abri des radiations.

La conception jetable du robot le rend abordable et facile à utiliser pour le médecin avec un temps de préparation minimal. « Notre vision est de fournir un outil facile à utiliser et rentable pour le cathlab qui facilitera les procédures difficiles et permettra aux médecins de travailler avec précision à travers des vaisseaux sanguins tortueux à l’abri des radiations », a déclaré Noam Shamay, fondateur et PDG d’EndoWays.

B. Un article de Eva Suissa.

Alain Weizman, président et fondateur de Cann Eden.

Cann.edenn se trouve dans des bureaux situés Boulevard Rothschild dans les locaux d’Urban Place à Tel-Aviv. C’est là que toute la partie business s’effectue, tandis que production, recherche et développement se sont dans leur ferme high tech de 40 000m2 à Yashresh, près de Tel Aviv.

Le cannabis médical est une plante aux multiples vertus, utilisée en médecine pour traiter une grande variété de symptômes. C’est en 1963, que l’institut Weizmann et l’université de Jérusalem, avec le Professeur Raphael Mechulam, ont découvert les principales composantes du cannabis médical.

Quelles sont les maladies traitées par le cannabis en Israël ?

En Israël, le cannabis est utilisé depuis le début des années 1990 dans de nombreux cas tels que les scléroses en plaque, la maladie de parkinson, la maladie de Crohn, comme soin palliatif dans les chimiothérapies ou en encore pour soigner les stress post traumatique.

Evolution du nombre de patients qui ont recours au cannabis médical en Israël ?

Alain W. : « Il y a 10 ans, nous comptions 3000 patients, il y a 5 ans, 16 000 patients, il y a un an, 61 000 patients et aujourd’hui nous sommes à plus de 80 000 patients. Israël compte entre 30 et 40 fermes de cannabis médical ».

Dans quel esprit avez-vous créé Cann.edenn ?

Alain W. : « J’ai créé Cann.edenn dans l’esprit d’une marque globale qui, à terme, veut proposer une large gamme de produits autour du cannabis médical, incluant de l’épicerie fine et des produits cosmétiques.

A ce jour, nous avons bâti avec notre équipe d’experts, une ferme de 40 000m2 à 25 minutes de Tel-Aviv. Celle-ci est à la pointe de la technologie. En effet, afin d’obtenir la qualité médicale, le cannabis doit pousser dans un environnement optimal, donc nos serres doivent pouvoir recréer les conditions météorologiques nécessaires à tout moment (lumière, température, humidité, irrigation). »

Alain Weizman, président et fondateur de Cann Eden, et Mathis Cohen Scali, CFO et responsable du développement en Israël, interviendront lors de l’évènement Transtech Santé 21 le 10 mars prochain à TLV, dans les locaux d’Urban Place.

 

Partager :