Partager :
Israël commence à vacciner tous les prisonniers, y compris les détenus palestiniens, à partir de cette semaine dans le cadre de son programme national anti-Covid-19, a confirmé le ministre de la Santé.

« Nous adhérons à toutes les directives du comité des coronavirus », a déclaré Yuli Edelstein lors de sa visite dans un centre de vaccination à Ramla. « Je ne vais pas faire la différence et vérifier quel vaccin a été administré à un gardien ou à un prisonnier. »

Cette décision intervient bien que le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Amir Ohana, ait ordonné aux autorités de ne pas vacciner les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes.
Il a demandé aux responsables de la santé de ne vacciner que le personnel pénitentiaire. Cependant, selon le Jerusalem Post, le ministère de la Santé a reçu une lettre du président Reuven Rivlin, dans laquelle il critiquait les plans visant à exclure les prisonniers palestiniens du programme de vaccination. Cela violerait les valeurs démocratiques d’Israël, a insisté Rivlin.

Source Alnas

Partager :