Partager :

Ambassadeur américain en Israël: « la République américaine a été sévèrement testée ».

Avocat spécialiste des faillites, David Friedman n’est pas un diplomate de carrière. C’est un ami personnel de Donald Trump, qu’il a d’abord conseillé lorsque les casinos du milliardaire ont déposé le bilan.

Pendant la campagne électorale, ce juif orthodoxe new-yorkais, qui parle couramment hébreu et se décrit comme un amoureux inconditionnel d’Israël, a été l’un des deux plus proches collaborateurs du candidat républicain sur le Proche-Orient, sans cacher des opinions qui rompent avec la ligne diplomatique américaine. Il estime ainsi que la construction des colonies dans les territoires occupés n’a rien d’illégal et ne constitue pas une entrave à la paix.

Selon (1) : « L’ambassadeur américain en Israël, David Friedman, a adressé ses félicitations au nouveau président, Joe Biden, ce vendredi, reconnaissant sa victoire pour la première fois depuis les élections de novembre.

Le diplomate a déclaré que la République avait été « sévèrement testée » la semaine dernière, mais a ajouté que l’Amérique avait fait preuve de « résilience » dans la gestion du « stress sans précédent », ne faisant aucune mention explicite des émeutes à Washington cette semaine, au cours de laquelle le bâtiment du Capitole a été souillé.

« Notre République a été sévèrement mise à rude épreuve cette semaine », a indiqué David Friedman.

« Mais nous avons fait preuve de résilience face à un stress sans précédent. Notre Constitution a fonctionné, tout comme nos lois et notre application de la loi.

Notre démocratie émergera plus forte et, une fois de plus, avec une transition ordonnée du pouvoir. »

« Je tiens à féliciter le président élu Biden et sa nouvelle administration. J’offre humblement toute l’aide qui pourrait être demandée pour aider à la transition. Je sais que le lien indéfectible de l’Amérique avec Israël perdurera – c’est une valeur fondamentale de notre nation. »

(1) RadioJ. Gabriel Attal

Partager :