Partager :

Le prix Genesis est décerné chaque année à une personne extraordinaire en reconnaissance de ses réalisations professionnelles exceptionnelles, de sa contribution à l’humanité et de son engagement en faveur des valeurs juives et le prix est financé par une dotation permanente de 100 millions de dollars établie par la Fondation du prix Genesis (GPF).

Le lauréat du prix Genesis 2020, le leader et activiste juif Natan Sharansky, a choisi de donner le prix Genesis d’un million de dollars à 15 organisations non gouvernementales et institutions dans les domaines humanitaire, social, scientifique et médical qui travaillent à atténuer l’impact du coronavirus et à faire progresser la guérison.

En outre, M. Sharansky a lancé un concours spécial pour récompenser les entreprises israéliennes qui luttent contre les coronavirus et les dommages causés par les futures pandémies. Le GPF, assisté par Start-Up Nation Central, décernera des prix aux entreprises israéliennes qui ont contribué de manière significative à la lutte contre COVID-19, ou qui travaillent sur des technologies, des thérapies ou des vaccins prometteurs susceptibles d’apporter des avantages significatifs dans un avenir proche.

Toutes les entreprises israéliennes répertoriées sur la plateforme de découverte de l’innovation Start-Up Nation Finder, portant l’étiquette coronavirus, ont été automatiquement incluses dans ce concours. Un groupe de juges éminents (dont les noms figurent ci-dessous) a présélectionné 21 entreprises dans sept catégories. Parmi celles-ci, 10 finalistes seront sélectionnés par un jury composé du lauréat Natan Sharansky, du PDG de Start-Up Nation Central, le professeur Eugene Kandel, et d’autres personnes. Les gagnants du concours seront annoncés lors d’un événement festif qui se tiendra en décembre 2020. Les entreprises gagnantes feront don de leur prix à une ONG digne de ce nom de leur choix ; le processus sera mené par Matan-United Way.

Les 10 entreprises lauréates sont :

  • Kamada, une société de produits thérapeutiques protéiques dérivés du plasma, qui a achevé la fabrication du premier lot de son produit d’immunoglobuline G (IgG) dérivé du plasma pour les patients atteints de coronavirus
  • Pluristem Therapeutics, une compagnie de médecine régénérative développant une plateforme de produits biologiques pour traiter le coronavirus
  • Sight Diagnostics, qui utilise les technologies avancées de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique pour les diagnostics sanguins
  • K Health, un assistant médical personnalisé basé sur l’intelligence artificielle, qui montre aux patients comment les médecins ont diagnostiqué et traité d’autres cas similaires
  • Picodya Technologies, une plateforme de diagnostic in vitro (DIV) adaptée au déploiement de masse sur les lieux où les soins sont fournis, des unités de soins intensifs aux services hospitaliers en passant par les hôpitaux de campagne, les cliniques et les installations de soins à domicile
  • Israel Aerospace Industries, qui a développé un modèle qui utilise l’intelligence artificielle, les méga-données et l’apprentissage automatique pour anticiper la progression de la maladie et l’état médical des patients atteints de coronavirus
  • Sonovia, le développeur du « SonoMask », un masque facial réputé efficace à plus de 90 % contre le coronavirus et à 99,89 % contre les autres virus
  • Biobeat, qui développe un appareil portable dit de surveillance continue des signaux vitaux, non invasif, précis et de qualité médicale
  • MyZeppi, dont la technologie est conçue pour aider les personnes âgées et leurs soignants à se « rendre visite » par le biais d’appels vidéo via des ballons à hélium auto-volants
  • EyeControl, un développeur de solution de communication pour les patients sous respirateur en soins intensifs

Source : Coronatech & Israël Valley

 

Partager :