Partager :

Le vaccin contre le Covid19 est à peine arrivé dans le pays que déjà Israël est en 2e place mondiale pour le nombre de personnes ayant déjà reçu la première dose de ce vaccin par 100 habitants.

La palme revient au Royaume-Uni avec 0,74% de personnes vaccinées, suivi par Israël (0,35%), des Etats-Unis (0,19%), de la Russie (0,15%), de la Chine (0,8%) et du Canada (0,06%).

Dans son intervention devant la presse mardi soir, le Premier ministre a rappelé qu’il avait énormément oeuvré pour obtenir des vaccins et usé de ses relations à l’étranger pour qu’Israël soit parmi les premiers pays à les obtenir. Des millions de doses supplémentaires devraient arriver en Israël dans les semaine qui viennent.

Le Prof. Eran Segal, professeur de bio-informatique à l’Institut Weitzman, note qu’il y a aujourd’hui en Israël 1,4 million de personnes âgées de plus de 60 ans et qu’avec un rythme de 60.000 vaccinations par jour, cette population pourrait être vaccinée en trois semaines. Selon lui cela ferait chuter de dix fois la mortalité et de quatre fois les cas graves.

LE PLUS . ARCHIVES RECENTES. LE 10 DECEMBRE 2020.

Un cargo Boeing 777 de la compagnie américaine United Airlines a atterri jeudi à l’aéroport Ben-Gourion avec à son bord une deuxième cargaison de vaccins fournis par la société Pfizer. Contrairement à la quantité  réduite arrivée mercredi, il s’agit cette fois-ci de plusieurs centaines de milliers de doses. Elles seront acheminées dans les entrepôts de la compagnie pharmaceutique Teva à Shoham. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou et des hauts fonctionnaires du ministère de la Santé s’y rendront en visite.

Le chef de l’opposition Yaïr Lapid a cru bon de se saisir de cet événement salutaire pour s’en prendre une nouvelle fois au Premier ministre : « L’arrivée de ces vaccins est une bonne nouvelle. Mais ce qui est moins bon, c’est ce que Binyamin Netanyahou fait de cet événement. Je ne crois pas qu’il y ait un autre dirigeant au monde qui se déplacerait à l’aéroport pour y rencontrer réfrigérateur, ce qu’a fait Netanyahou. Il y est allé pour se faire photographier à côté du réfrigérateur dans lequel étaient entreposés les vaccins. Et je ne pense pas non plus qu’il y ait un autre dirigeant sur cette terre qui prétende que c’est grâce à lui que des vaccins sont arrivés. Netanyahou a certes appelé le Pdg de Pfizer mais dire que c’est grâce à lui que ces vaccins sont là est ridicule ». Un adjectif que Lapid connait que trop bien.

Mercredi, le porte-parole de Yaïr Lapid, Roï Konokal avait poussé la mauvaise foi encore plus loin en trouvant à critiquer l’intention déclarée par Binyamin Netanyahou d’être vacciné en premier afin de servir d’exemple : « Seul Bibi peut se permettre d’être vacciné en premier, avant les citoyens qui en ont vraiment besoin. Même la reine d’Angleterre, qui est réellement dans une catégorie à risque, ne s’est pas fait vacciner avant ses citoyens »…

Ce qui a fait dire à des journalistes de droite : « La haine envers Binyamin Netanyahou est telle que quoi qu’il fasse, une chose ou son contraire, il sera critiqué ».

Source : lphinfo.com

Partager :