Partager :

Les Etats-Unis sont préoccupés par une éventuelle intrusion chinoise dans l’industrie de la haute technologie en Israël, a déclaré lundi le secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires du Moyen-Orient, David Shenkar.

Il a fait part de ses préoccupations lors d’une conférence du Signal Research Institute, qui traite des relations israélo-chinoises et encourage la coopération universitaire entre les deux pays.

C’est la première fois qu’un haut responsable de l’administration américaine met publiquement en garde contre l’implication de la Chine dans la haute technologie israélienne.

Au cours des quatre dernières années, l’administration Trump a mené une campagne internationale pour freiner l’influence de la Chine dans le monde. Dans ce contexte, elle a exercé des pressions sur Israël pour « refroidir » ses relations avec Pékin et limiter l’intrusion chinoise dans l’économie israélienne.

Cette pression a donné relativement peu de résultats car l’Etat hébreu a refusé d’imposer des contrôles sur les investissements chinois dans les entreprises de haute technologie.

« L’industrie de pointe israélienne est une cible majeure pour les Chinois. Nous craignons qu’ils n’acquièrent des technologies israéliennes qui pourraient mettre les Etats-Unis en danger », a déclaré M. Shenkar.

« Nous aimerions voir Israël faire plus pour superviser les investissements chinois – en particulier dans le domaine de la haute technologie, » a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’État adjoint américain a souligné que les Etats-Unis ne s’attendent pas à ce qu’Israël cesse de commercer avec la Chine, mais veulent s’assurer que Jérusalem ne se fait « aucune illusion » sur les liens avec Pékin.

« Pensez-vous que la Chine défendra un jour Israël comme les Etats-Unis, ou conclura des accords comme les accords d’Abraham ? », a interrogé M. Shenkar.

Source : i24news.tv
Partager :