Partager :
Y-a-t-il encore un moyen d’éviter un 4ème tour d’élection en deux ans ? Pour cela, il faudrait que le budget de l’état soit adopté avant mardi minuit.
Légère avancée dans les négociations entre le Likoud et Kachol Lavan. Difficile d’imaginer un accord à ce stade si tardif de l’échéance.
Cependant, les deux partis pourraient adopter une loi qui retarderait de 3 mois la date butoir de l’adoption du budget, comme ce fut le cas déjà au mois de septembre, Mais pas sûr qu’elle soit approuvée par le procureur général de l’état.
D’autant plus que le budget n’est plus la seule pomme de discorde entre B. Netanyahu et B. Gantz.
Le Likoud entend réduire les prérogatives du ministre Kachol Lavan de la Justice.
Et exige de pouvoir contrôler les nominations judiciaires, entre autres le procureur de l’état, le procureur général et les juges de la Cour Suprême.
Kachol Lavan n’est bien sûr pas d ‘accord. Au moment de la formation de la coalition, Gantz avait exigé le contrôle du ministère de la Justice précisément pour bloquer l’influence du Likud et de Netanyahu sur des nominations aussi délicates au moment même où se tient son procès pour corruption.
Partager :