Partager :

Comment espionner une conversation en regardant une ampoule, selon des chercheurs israéliens.

Cette technique d’écoute, baptisée « lamphone », ne nécessite qu’un ordinateur portable et un télescope. Des chercheurs israéliens ont mis au point un moyen de reproduire une conversation à partir des vibrations d’une ampoule à plus de 20 mètres de distance, a rapporté la semaine dernière le quotidien britannique Times.

Cette technique d’écoute, baptisée « lamphone » par les Israéliens, ne nécessite qu’un ordinateur portable et un équipement – un télescope et un capteur électro-optique – coûtant un peu plus de 1.000 euros. « Chaque son dans la pièce peut être récupéré sans avoir besoin de pirater quoi que ce soit », a expliqué au magazine Wired, Ben Nassi, chercheur en sécurité à l’Université Ben Gourion, qui a dirigé l’étude.

« Vous avez juste besoin d’une ligne de vue sur une ampoule suspendue », a-t-il ajouté. En mesurant les minuscules changements des émissions de lumière de l’ampoule que ces vibrations provoquent, les chercheurs affirment qu’il est possible de capter le son suffisamment clairement pour discerner le contenu des conversations ou même reconnaître un morceau de musique.

Les différences de scintillements sont mesurées et converties en signal électrique, transformé à son tour en informations numériques pouvant être décryptées par un logiciel, en éliminant le bruit de fond. La technique présente néanmoins certaines limites. Efficace avec une ampoule suspendue, elle “ne fonctionne pas dans le cas d’un dispositif directement accroché au plafond ou monté sur une lampe de table”. Et pour déjouer le système, il suffirait tout simplement de fermer les rideaux.

Source : i24news.tv

Partager :