Partager :

Le rabbin Jonathan Sacks, ancien Grand rabbin du Royaume-Uni, et très proche d’Israël, est décédé samedi des suites d’une grave maladie. Il était âgé de 72 ans. Son érudition, sa culture éclectique, son charisme et son intelligence étaient impressionnantes au point qu’il fut très proche de la maison royale britannique et fut adoubé chevalier par la reine Elizabeth II d’Angleterre en 2009 avec le titre de baron de baron Sacks d’Oldgeight. Après la fin de son mandat de Grand rabbin du Royaume-Uni il enseigna à la Yeshiva University, à l’Université de New York et au King’s Colleg de Londres.

Très ouvert, il se disait inspiré autant par Maïmonide que par le rav Yossef Soloveichik ou le Rabbi de Loubavitch et fut très actif dans le dialogue interreligieux tout en maintenant la ligne orthodoxe du Grand rabbinat britannique.

Penseur et philosophe de premier plan, il oeuvra beaucoup pour faire entendre la voix juive à propos des questions sociétales modernes mais aussi pour trouver des passerelles entre le monde juif et l’extérieur. Il fut considéré comme l’une des plus grandes figures du judaïsme mondial contemporain.

Le rabbin Sacks ut aussi distingué comme docteur Honoris Causa par une dizaines d’universités à travers le monde.Auteur prolixe, il a publié plus de vingt ouvrages de pensée juive ou de commentaires de la Torah.

Source : lphinfo.com

Partager :