Partager :

PROFIL. Gabriel Attal, né le à Clamart. Militant au Parti socialiste de 2006 à 2016, il est membre du cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine de 2012 à 2017 et conseiller municipal de Vanves depuis 2014. Après avoir rejoint En marche, devenu La République en marche, en 2016, il est élu député lors des élections législatives de 2017 dans la dixième circonscription des Hauts-de-Seine. À l’Assemblée nationale, il est membre de la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, où il officie comme coordinateur (« whip ») du groupe LREM. Il est également rapporteur du projet de loi relative à l’orientation et la réussite des étudiants (loi ORE). Il est par ailleurs porte-parole de LREM de janvier à . Le , il est nommé secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse dans le gouvernement Philippe II, devenant ainsi le plus jeune membre d’un gouvernement sous la Ve République. Il est notamment chargé de mettre en place le service national universel (SNU), engagement de campagne d’Emmanuel Macron. Il est nommé porte-parole du gouvernement Castex le .

DECLARATIONS. Selon (1) : « Islamisme: la France « ne renoncera jamais à ses valeurs ».

Dans le contexte de tensions vives entre la Turquie et la France suite au discours d’Emmanuel Macron dans la cour de la Sorbonne et la caricature de Recep Tayyip Erdogan en Une de Charlie Hebdo, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré suite à l’issue du dernier conseil des ministres que la France « ne renoncera jamais à ses valeurs » malgré « les tentatives de déstabilisation et d’intimidation ».

Il a part ailleurs souligné, durant son point presse, « la très grande unité européenne » au sujet des critiques de la Turquie et de plusieurs pays musulmans sur les caricatures de Mahomet. La France fait l’objet « d’une menace terroriste accrue ces derniers jours, nourrie par des appels à la haine », mais qui « nous conforte dans notre volonté de lutter sans relâche contre l’islamisme et tous ses avatars », a ajouté le porte-parole du gouvernement ».

Gabriel Attal (radioj.fr)

 

Partager :