Partager :

Une équipe d’étudiants de l’université de technologie Eindhoven, aux Pays-Bas, a créé une « voiture zéro déchet » à partir de matériaux biologiques développés par la start-up israélienne UBQ Materials.

Cette firme a déposé un brevet portant sur un processus de transformation des déchets ménagers, des déchets organiques, des papiers et du plastique – pelures de bananes, couches usagées, pots de yaourt utilisés et autres cartons – en thermoplastique bio, un substitut du plastique susceptible de remplacer le plastique fabriqué à base de pétrole, le bois ou de béton dans la fabrication des produits de tous les jours. (Times of Israel)

L’université de technologie d’Eindhoven (Technische Universiteit Eindhoven, en néerlandais, souvent abrégé en TU Eindhoven ou TU/e), est un institut de technologie fondé en 1956 et situé à Eindhoven, aux Pays-Bas.

La Technische Hogeschool Eindhoven (THE) est une université fédérale, inaugurée le . Deuxième école d’ingénieur des Pays-Bas par ordre chronologique (bien après l’université de Delft, de 1842), les autorités l’ont implantée au cœur d’un vaste bassin industriel : elle bénéficie depuis des synergies avec les centres de recherches de grands groupes néerlandais tels Philips, ASML et DAF. Elle s’est d’abord fait une réputation dans le secteur automobile. Le campus se trouve en plein centre d’Eindhoven, au nord de la gare.

Un rapport de 2003 de la Commission européenne l’a classée au troisième rang des établissements de recherche universitaires, derrière Cambridge et Oxford, et ex-æquo avec l’université technique de Munich.

L’université a noué plusieurs coopérations internationales comme le montre la conception du Brain Bridge, réalisé avec l’université du Zhejiang. Elle entretient depuis des liens étroits avec l’université d’Utrecht.

Partager :