Partager :

«Je suis vivement préoccupé par le fait que l’État soit au bord de l’effondrement complet», a affirmé à Maariv le ministre israélien démissionnaire du Tourisme, Asaf Zamir.

Le ministre israélien du Tourisme, Asaf Zamir, a remis vendredi 2 octobre sa démission au Premier ministre (PM). Lors d’une déclaration au site d’information hébreu Maariv il a de plus tiré à boulets rouges sur le PM, mettant en garde contre un «effondrement» imminent de l’État israélien.

«Je suis vivement préoccupé par le fait que l’État soit au bord de l’effondrement complet», a déclaré Asaf Zamir, soulignant qu’il avait fait part de sa décision au ministre de la Défense Benny Gantz et au chef de son parti Kahol Lavan.

«L’épidémie n’est pas une préoccupation majeure»

Étayant son propos, il a expliqué que «la crise sanitaire du Covid-19 n’était pas une préoccupation majeure pour le PM».

«Ce sont ses problèmes personnels et juridiques qui sont ses principales priorités, tandis que la crise du Covid-19 est au niveau le plus bas de l’agenda du Premier ministre», a-t-il souligné.

Tout en affirmant qu’il s’opposait fermement «au maintien de Netanyahou à la tête de l’exécutif du pays», Asaf Zamir a lancé qu’il ne pouvait plus «rester dans un gouvernement qui n’a pas la moindre confiance en son chef».

Source : Presse israélienne. Maariv, Ynet, …

Partager :