Partager :

Le ministère des Finances a indiqué qu’un confinement général d’un mois pour enrayer la propagation du coronavirus coûterait à l’économie israélienne entre 15 et 20 milliards de shekels (3,6 à 4,8 milliards d’euros).

Plus de 100.000 personnes ont été contraintes de se mettre en congé sans solde depuis le début du confinement vendredi, et leur nombre devrait augmenter, selon le service de l’emploi, qui compte actuellement 779.737 personnes inscrites au chômage.

Selon une étude réalisée par les économistes du ministère israélien des Finances et publiée début août, le retour au plein emploi dans le pays n’aura lieu que quatre ou cinq ans après l’épidémie de coronavirus.

Le service de l’emploi israélien a déclaré lundi que 41.924 personnes se sont inscrites en tant que demandeur d’emploi depuis jeudi, un jour avant l’entrée en vigueur du nouveau confinement national, a rapporté Ynet.

Partager :