Partager :

Les pays arabes du Golfe ont toujours refusé de vendre du pétrole à Israël. Israël prévoit d’acheter dans le futur du pétrole des Emirats qui va signer à Washington un accord de Paix avec Israël.

Les immenses réserves de pétrole du petit pays du Golfe peuvent intéresser Israël, qui s’approvisionne principalement auprès du Kurdistan d’Irak, selon Ellen R. Wald, chercheure à l’Atlantic Council. « Israël bénéficierait beaucoup de l’achat du pétrole aux Emirats arabes unis et les Emirats aurait un client affamé » d’or noir, a-t-elle souligné. (T.O.I)

Les réserves de pétrole aux Émirats arabes unis, selon son gouvernement, sont d’environ 98 milliards de barils (15,6 × 10^9 m³), presque autant que les réserves revendiquées par le Koweït. Parmi les émirats, Abu Dhabi a le plus de pétrole avec 92 milliards de barils (14,6 × 10⁹ m³), tandis que Dubaï dispose de 4 milliards de barils (640 × 10⁶ m³) et Charjah a 1,5 milliard de barils (240 × 10⁶ m³). La plupart du pétrole est contenu dans le champ de Zakum qui est la troisième plus grand du Moyen-Orient avec 66 milliards de barils (10,5 × 10⁹ m³). Les Émirats arabes unis produisent environ 2,9 millions de barils de pétrole par jour (460 × 10³ m³/j), mais a annoncé son intention de porter ce chiffre à 5 millions de barils par jour (790 × 10³ m³/j) d’ici 2014. Le ratio réserves-production des Émirats arabes unis est d’environ 54 ans.

Partager :