Partager :

L’État hébreu espère nouer des relations avec Bahreïn et le Soudan.

Israël espère « un effet domino diplomatique ». Des pays, qui hésitaient à briser un tabou en nouant des relations diplomatiques avec Israël, devraient suivre l’exemple des Émirats arabes unis.

Parmi ces États figurent Bahreïn, dans le Golfe, et le Soudan, en Afrique, un État à majorité musulmane. Pour le moment toutefois, l’Arabie saoudite, l’objectif le plus important de l’offensive de charme lancée par le premier ministre israélien, résiste encore.

Mais signe encourageant, Riyad s’est abstenu de dénoncer l’accord entre les Émirats et l’État hébreu.

Dans la réalisation de ce puzzle, Yossi Cohen, le patron du Mossad, joue un rôle d’éminence grise et de superdiplomate.

Il effectue régulièrement de discrets voyages dans le Golfe. À chaque rencontre, il propose de nouer des alliances, de développer une coopération militaire et dans le renseignement contre l’Iran, l’ennemi commun.

https://koide9enisrael.blogspot.com

Partager :