Partager :

Le cabinet Corona a autorisé la ministre des Transports Miri Regev , le ministre de la Santé Yuli Edelstein et le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi à promouvoir le plan d’ouverture du ciel à partir du 16 août.

L’objectif précédent fixé par le gouvernement pour l’ouverture du ciel était prévu pour  le 1er août.
Le PDG d’Israir, Uri Sirkis, estime que cette fois, c’est différent. Cette fois, nous y sommes », a expliqué Sirkis,« nous sommes très optimistes et pensons que cela va vraiment arriver. C’est le début d’un processus et c’est une nouvelle importante pour nous. Le problème réside dans l’épidémie pas dans l’aviation, et dans ce contexte, le ciel peut s’ouvrir ».

Le PDG d’Israir a détaillé les ajustements qui seront apportés à l’aéroport Ben Gourion pour permettre la reprise des vols: «Il y aura deux itinéraires à l’entrée du retour en Israël, un itinéraire rouge et un itinéraire vert. Route rouge pour les pays à haut niveau de morbidité et voie verte pour les pays à faible taux de morbidité. Des pays verts comme la Grèce, qui refuse actuellement d’accepter les Israéliens, procéderont à des ajustements dès qu’ils sauront qu’il existe une route verte en Israël. « La Grèce peut dire, nous autorisons les Israéliens à entrer mais seulement dans la ville de Rhodes, ou, nous autorisons les Israéliens à entrer mais seulement après avoir passé un contrôle corona. »

Quand pensez-vous que le premier vol partira d’Israël?
«Dans le cadre de la nouvelle esquisse, nous pensons que le 16 ou 17 août, le premier vol partira. Nous devrons faire des ajustements, nous ne serons pas aux mêmes tarifs que l’été 2019. Nous sommes très loin de là, mais chaque voyage commence par un pas. »

http://www1.alliancefr.com/

 

 

 

Partager :