Partager :

Des centaines d’hommes israéliens auraient eu recours au don de sperme afin de se faire rapidement de l’argent dans un contexte de crise économique entraînée par la pandémie de coronavirus.

Parmi ces nouveaux donneurs, des soldats qui viennent de finir leur service militaire et des étudiants dont un grand nombre ont été renvoyés ou placés en congé sans solde à leur travail, selon un reportage diffusé par la Douzième chaîne.

Des banques de sperme publiques et privées ont payé des centaines, voire des milliers de shekels par don. Certaines banques publiques ont connu une hausse du nombre des donneurs allant jusqu’à 300 % ces dernières semaines, a noté le reportage.

Alon, un jeune homme de 25 ans qui est originaire de Haïfa, a déclaré devant les caméras qu’il avait perdu son emploi comme chef de cuisine et qu’il avait accumulé des milliers de shekels de dettes, le forçant à quitter son appartement et à s’installer avec ses parents.

Source : Times of Israel

https://fr.timesofisrael.com

Partager :