Partager :
Alors que le Coronavirus porte un coup sévère à l’économie israélienne, les importateurs de voitures de luxe comme Ferrari, Bentley ou encore Porsche, dévoilent leurs nouveaux modèles au public lors de lancements festifs et enregistrent au passage un bond des ventes.

Il y a environ deux semaines, un événement exclusif a eu lieu dans le centre du pays auquel seuls les clients disposant de moyens financiers importants étaient invités: le lancement de la Ferrari F8 Tributo.  La Tributo est équipée d’un moteur central à huit pistons d’un volume de 3,9 litres qui ne produit pas moins de 720 chevaux, ce qui est plus ou moins comme six voitures familiales moyennes. C’est certainement suffisant pour atteindre 100 km/h en moins de 3 secondes et ne s’arrêter que lorsque l’indicateur de vitesse indique 340 km/h.
Pour acheter une telle voiture, vous devez payer un peu plus de 2 millions de shekels (le montant exact est de 2 040 000 shekels).  Il s’agit de la version de base, sans extras, comme des sièges en fibre de carbone, pour lesquels vous devrez ajouter près de 70 000 shekels.  Selon l’importateur Ferrari, cinq clients ont déjà payé les frais de commande !
Non loin de là et plus ou moins en même temps, l’importateur Bentley a lancé l’opération de lancement de la nouvelle Bentley,  Flying Spur.
La Flying Spur est définie par Bentley comme étant le fleuron de la super marque britannique. La liste complète des équipements fournis avec le nouveau modèle est trop longue pour l’exposer ici mais elle comprend, entre autres, un moteur de 6 litres qui peut lancer la Bentley à 100 km/h en moins de 4 secondes et une vitesse de pointe de près de 335 km/h.
Le prix de départ est de 1,9 million NIS et pour inscrire votre nom sur la liste d’attente, vous devez payer une avance de 380.000 NIS.
Les clients qui voudront faire la différence pourront commander une édition spéciale pour  2,3 millions de NIS, et il y a déjà des commandes.
Une semaine plus tôt est sortie en Israël la Porsche Tycan, le premier modèle électrique Porsche en série.
Plusieurs personnes ont déjà commandé le bolide dans sa version senior Turbo S, pour environ 1,6 million de shekels sans options, dans le cas contraire, il faudra débourser 2 millions de shekels.
Selon les importateurs de voitures de luxe, les voitures commandées n’arriveront en Israël que dans les mois à venir, cependant, les données montrent que depuis le début de l’année, quatre nouvelles voitures Ferrari ont été livrées, dont deux le mois dernier.
Et tandis que les chiffres des ventes de la plupart des marques de voitures ont chuté en 2020, Porsche a en fait enregistré un bond de 65%.
Selon les chiffres de vente, depuis le début de l’année, 99 véhicules Porsche ont été livrés en Israël, 11 en juin, 15 mai et une seule en avril.

http://koide9enisrael.blogspot.com/2020/07/la-crise-pas-pour-tout-le-mondeles.html
Source Koide9enisrael

Partager :