Partager :

En Israël des voix se font entendre au gouvernement pour demander au Premier ministre de reporter la reprise des vols afin de favoriser le tourisme intérieur israélien. « Il faut que les Israéliens dépensent d’abord leur argent en Israël avant de le dépenser à l’étranger », peut-on entendre.(LPH)

LE PLUS. Le tourisme intérieur est un tourisme impliquant des résidents d’un pays voyageant uniquement dans ce pays.

Contrairement aux touristes étrangers, les touristes nationaux connaissent les coutumes de la destination. Ils connaissent la langue, les antécédents culturels, les lois locales et leurs propres droits. En conséquence, les touristes nationaux sont plus exigeants en termes de termes et de qualité des produits. En outre, les destinations sont proches de la maison et la plupart des bus, des trains, des voitures particulières, etc. sont utilisés pour le transport. Parmi les touristes locaux, 88% des visiteurs utilisent le transport terrestre. Comme la destination est proche et que le transport est bon marché, le coût total du voyage est généralement faible, ce qui encourage des déplacements plus fréquents avec toute la famille.

Les touristes internes proviennent de toutes les classes sociales. Les familles, les enfants et les adolescents, les personnes âgées, les personnes handicapées et les personnes à revenu modeste mais stable font leur apparition par rapport aux touristes étrangers. Une telle diversité sociale augmentera la demande pour différentes destinations d’hébergement, de loisirs et touristiques. Le tourisme interne n’est pas géographiquement concentré sur un seul point, mais est divisé sur l’ensemble du territoire du pays.

 

Partager :