Partager :

Cyberbit, une start-up israélienne filiale du groupe Elbit Systems et spécialisée sur le marché de la sécurité informatique avait confirmé, il y a deux ans, son envol avec l’annonce d’une levée de fonds de 30 millions de dollars. Le fonds Claridge Israel avait suivi le premier tour de table qui a permis à la start-up  d’accélérer le développement de sa gamme d’outils de sécurité au niveau mondial.  En effet, avec ce financement, l’entreprise a accru le volume de ses ventes, dans un premier temps en Amérique du Nord.

Propulsé par sa plate-forme Range, Cyberbit est connue pour avoir mis sur pied une formation de simulation pour les professionnels de la cybersécurité tant sur la protection des biens que sur celle des infrastructures nationales contre les cyberattaques. L’entreprise, rachetée par la société de défense Elbit en 2015, développe et vend ses solutions pour les gouvernements, l’armée, les entreprises, les milieux académiques et les infrastructures stratégiques entre autres. Ses outils permettent de détecter et de réduire les attaques dans le paysage actuel et sophistiqué des menaces, et aide les organisations à résoudre les problèmes opérationnels associés.

Une plate-forme pour former les équipes de sécurité

Le portefeuille de Cyberbit inclut une détection des menaces et une réponse au niveau des points de terminaison (EDR) de pointe, la sécurité et la continuité du réseau SCADA, une plate-forme de réponse aux incidents relatifs à la sécurité, ainsi que Range, qui propose une formation et des exercices de simulation aux équipes de sécurité. La jeune pousse possède des bureaux en Israël, aux États-Unis, en Europe  ainsi qu’en Asie.

https://www.lemondeinformatique.fr

Partager :