Partager :

OurCrowd, la plus grande plateforme mondiale d’investissement en capital-risque, a accueilli hier la conférence OurCrowd Pandemic Innovation, événement interactif en direct, qui a réuni des milliers de grands investisseurs, d’entrepreneurs, de capital-risqueurs, de dirigeants d’entreprises, de représentants des gouvernements et de la presse de plus de 90 pays du monde entier.

Le thème de la conférence, « L’innovation dans une pandémie », reflétait la réalité de la crise mondiale, la façon dont les technologies de pointe répondent aux défis de la prévention et de la guérison, de l’éloignement social et de l’approvisionnement alimentaire, et la façon dont le monde de l’investissement technologique se présentera à l’avenir.

Cette conférence interactive en direct a mis en vedette des conférenciers de haut niveau, un contenu inhabituel, un accès direct aux entrepreneurs en démarrage et un réseautage exceptionnel. Les meilleurs investisseurs, entrepreneurs, capital-risqueurs, dirigeants d’entreprise et autres ont pu bénéficier d’un aperçu extraordinaire des possibilités d’investissement et de partenariat, avec une exposition exclusive aux jeunes pousses de pointe, aux entrepreneurs qui les soutiennent et aux dirigeants d’entreprise qui les mettent en œuvre.

La conférence sur l’innovation dans le cadre de la pandémie OurCrowd, diffusée le 22 juin à des milliers de participants du monde entier, a également permis de discuter des priorités du Fonds d’innovation dans le cadre de la pandémie OurCrowd, doté de 100 millions de dollars.

« Nous pensons que cette crise va avoir un impact sur de nombreux aspects différents de la société ainsi que sur l’économie. La stratégie globale du fonds consiste à constituer un portefeuille qui comprend des opportunités médicales et non médicales », a déclaré David Sokolic, l’un des directeurs du fonds. « L’un des domaines dans lesquels nous attendons une accélération est l’éducation. Ces dernières semaines, le monde a vécu une expérience massive d’enseignement à distance. Nous pensons que cette crise va ouvrir une opportunité d’expérimenter de nouvelles formes d’éducation ».

Parmi les investisseurs qui ont pris la parole lors de la conférence figuraient certains des plus grands investisseurs du monde. Les participants ont entendu les points de vue de Scott Bessent, PDG et directeur des investissements du groupe Key Square, Jeremy Levine, associé de Bessemer Venture Partners et Deven Parekh, directeur général d’Insight Partners.

La conférence a également accueilli Ruth Atherton, avocate générale adjointe et directrice de la Fondation Bill & Melinda Gates, le Dr Paul Rothman, doyen de la faculté de médecine de la Johns Hopkins University School of Medicine, Chemi Peres, président du conseil d’administration du Peres Center for Peace and Innovation, et Neil Ackerman, responsable des technologies avancées, chaîne d’approvisionnement mondiale, Johnson & Johnson.

Eli Beer, fondateur et président de United Hatzalah, qui s’est remis de COVID-19 après 30 jours d’intubation et de coma, a également pris la parole.

La conférence a permis d’entendre des investisseurs et des PDG dont les entreprises étaient florissantes pendant la crise économique mondiale car la pandémie a accéléré l’adoption de la technologie numérique dans de nouveaux domaines, notamment le travail, les études et l’exercice physique à domicile, les offres alimentaires alternatives, l’assistance technique à distance et la cybersécurité.

« Nous pensons que le moment est en fait très propice pour investir, car non seulement les crises financières sont souvent de bons points d’entrée sur le marché, en l’occurrence le marché privé, mais en outre, c’est un point d’inflexion sociale », a déclaré Jon Medved, PDG et fondateur de OurCrowd. Ces changements dans la société, qu’il s’agisse du travail ou de l’apprentissage à distance, ou des nouveaux besoins de se protéger contre le piratage informatique, sont la « nouvelle normalité », qui indique absolument une nouvelle opportunité de tirer profit des grandes tendances. Aujourd’hui, nous voyons plusieurs entreprises qui se développent dans la pandémie, dont les revenus augmentent, qui acquièrent de nouveaux clients et qui se portent bien et font du bien ».

Pour plus d’informations : https://events.ourcrowd.com/pandemic-conference/

Source : Benziga & Israël Valley

 

Partager :