Partager :

L’OCDE attribue une bonne note à Israël quant à la gestion de la pandémie. Malgré la propagation rapide du coronavirus, le taux de mortalité en Israël est resté assez faible constate le rapport, un résultat dû à l’âge moyen assez jeune de la population et à l’efficacité du système de santé publique du pays.

Le rapport note aussi qu’Israël a été l’un des premiers pays à interdire l’entrée sur son territoire d’étrangers, a utilisé le suivi des téléphones portables pour appliquer la politique de verrouillage, a effectué un nombre relativement important de tests et injecté des ressources conséquente pour renforcer le système de santé publique. 0,7% du PIB soit 10 milliards de Shekels, 2,7 milliards d’Euros.

L’OCDE estime enfin que le verrouillage a stoppé un tiers de l’activité économique mais constate le rapide sursaut des israéliens. Depuis que le marché a été réactivé, l’utilisation des cartes de crédit a connu une reprise très rapide, atteignant des niveaux proches de ceux d’avant la pandémie. Le rapport indique enfin que le gouvernement et la banque centrale ont pris les mesures appropriées pour soutenir le revenu des ménages et la liquidité des entreprises et recommande de les poursuivre jusqu’à ce que l’économie soit à nouveau sur la bonne voie.

Partager :