Partager :
Par Catherine DUPEYRON pour Les Echos (Copyrights).  « Le nouveau gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahou ne connaîtra pas d’état de grâce. Et son nouveau ministre des Finances, Israël Katz, encore moins. La tâche qui l’attend est immense. Avant tout, Israël Katz, membre du Likoud et proche du Premier ministre, a 90 jours pour faire voter le budget 2020, puisqu’en raison de la plus longue crise politique du pays, ce budget n’existe pas encore. Israël a l’habitude de voter des budgets pour deux ans, mais dans le contexte actuel de crise économique massive, les experts du ministère des Finances n’y sont guère favorables ».
LE PLUS.En Mars 2018.

« La Knesset vote le budget 2019

Les législateurs ont validé un plan, près d’un an avant son entrée en vigueur, de 479,6 milliards de shekels pour l’an prochain

Le budget de 479 600 000 shekels voté jeudi est de 4,3 % supérieur au budget 2017-2018 et de 24,9 % supérieur au budget 2015, selon les statistiques de la Knesset.Le plan comprend 72,8 milliards de shekels pour la défense, 64,04 milliards de shekels pour l’éducation, 46,59 milliards de shekels pour l’assurance nationale et 42,44 milliards de shekels pour les soins de santé ».

Partager :