Partager :

Plusieurs pays populaires auprès des Israéliens ont annoncé mercredi qu’ils allaient commencer à autoriser les touristes à voyager dans leur pays après des mois de fermeture des frontières, suite au coronavirus.

La Grèce et Chypre ont annoncé qu’elles commenceraient à ouvrir leurs aéroports à certains étrangers, tandis que les Seychelles ont indiqué qu’une île ne sera réservée qu’aux Israéliens afin d’éviter tout risque qu’ils ne se mêlent aux personnes d’autres pays, a rapporté Channel 13.

S’exprimant lors d’une allocution télévisée à la nation, le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a déclaré que les visiteurs seraient soumis à des tests de dépistage du coronavirus et que « nos protocoles sanitaires en général devront être respectés ».

Le ministre du Tourisme, Harry Theoharis, a pour sa part affirmé qu’une liste des pays d’où les visiteurs pourront arriver en Grèce sera annoncée avant la fin du mois de mai.

De leur côté, les responsables israéliens ont également discuté de la suppression de l’obligation d’auto-isolement pour les voyageurs revenant de la Grèce, Chypre, les Seychelles, la Géorgie et le Monténégro.

Israël a participé lundi à une réunion entre huit pays à faible taux d’infection portant sur la réouverture des frontières et le redémarrage du tourisme. Les autres pays étaient l’Autriche, l’Australie, la République tchèque, le Danemark, la Grèce, la Nouvelle-Zélande et Singapour.

Partager :