Partager :

« Pendant près de cinq ans, les employés de Bank Hapoalim ont utilisé le système financier américain pour blanchir des dizaines de millions de dollars de pots-de-vin à des officiels de football corrompus dans plusieurs pays« , a déclaré le procureur général adjoint Brian A. Benczkowski de la division pénale du ministère de la Justice dans un communiqué publié jeudi. .

De décembre 2010 à février 2015, les employés de la banque ont accepté de blanchir des pots-de-vin accordés en échange de droits de diffusion pour les responsables du marketing sportif, ont déclaré les procureurs américains. Washington- Bank Hapoalim BM a accepté de payer une amende de plus de 30 millions de dollars pour son rôle dans le complot de blanchiment d’argent entourant la FIFA, l’instance dirigeante mondiale du football, a déclaré jeudi le département américain de la Justice.

La banque israélienne et sa filiale suisse ont admis avoir conspiré, par l’intermédiaire de leurs employés, et avoir blanchi plus de 20 millions de dollars de pots-de-vin à des responsables du football avec la Fédération internationale de football association ( FIFA ) et d’autres fédérations de football, a déclaré le DOJ dans son communiqué.

L’accord entre le gouvernement américain et la banque a été révélé lors d’une enquête sur la corruption tentaculaire dévoilée en 2015. Les dirigeants de la banque ont admis avoir autorisé l’activité illégale à se poursuivre même après que des employés l’aient signalé, selon le DOJ et le Federal Bureau of Investigation. Dans le cadre de l’accord, les procureurs américains ont convenu de ne pas poursuivre la banque pendant trois ans en échange de la coopération de la banque et d’autres efforts de réparation, a déclaré le MJ.

 

http://www1.alliancefr.com/

Partager :