Partager :

Sur environ 14 300 cas de contamination officiellement recensés, la pandémie a fait plus de 192 morts en Israël, en majorité des personnes de plus de 70 ans. Plus d’un tiers des décès ont été enregistrés dans les maisons de retraite, selon le ministère de la Santé. Les aides à domicile étrangers sont « en première ligne » dans la lutte contre le virus, souligne Meytal Russo, coordinatrice de Kav LaOved, une association de défense des droits des travailleurs étrangers en Israël. (T.O.F.)

Selon T.O.F. : « Un responsable des services d’urgence du Magen David Adom a déclaré dimanche au site d’informations Ynet que le nombre de décès dus au coronavirus en Israël était probablement plus élevé que le bilan officiel.

Le Docteur Rafael Strugo, directeur général adjoint de la division médicale du MDA, a affirmé que des personnes auraient pu mourir du virus à leur domicile ou dans des centres de vie assistée sans avoir été testées, et n’ont donc pas été incluses dans le décompte officiel.

« Une personne âgée décède dans un centre gériatrique, le personnel infirmier dirigé par un médecin déclare le décès et remplit un avis de décès. Personne n’a vérifié si [la personne décédée] était décédée des suites du coronavirus ou si le virus avait compliqué ses conditions préexistantes”, a expliqué le docteur Strugo.

”De plus, toutes les personnes qui décèdent à l’hôpital ne subissent pas de test de coronavirus. Même dans ces établissements, nous ne savons pas toujours si le coronavirus a entraîné une détérioration de sa santé”, a-t-il ajouté ».

 

Partager :