Le Mossad a acheté 10 millions de masques. Bibi contaminé? Politiques en ébullition. Gestion de la crise.

Par |2020-03-30T16:09:36+02:00mars 30th, 2020|Catégories : EDITORIAL|
Partager :

MASQUES. Israël: le Mossad a acheté 10 millions de masques. Dans notre édition de mardi d’IsraelValley nous allons faire le point sur les opérations du Mossad. Selon des informations en notre possessions l’agence de Renseignement israélienne devrait livrer ce jeudi un nombre de réanimateurs très important. I est clair que le N°1 du Mossad, qui entretient d’excellentes relations avec le Premier ministre  se démène sans compter pour sauver des vies.

BIBI. La radio militaire israélienne a signalé cette après-midi que le 1er ministre ne va pas participer à des réunions essentielles. Il le fera de chez lui. Selon i24News : « Netanyahou et ses conseillers entrent volontairement en quarantaine jusqu’à ce que les responsables du ministère de la Santé achèvent leur enquête épidémiologique pour savoir s’il a été exposé au coronavirus, a déclaré son bureau. « Même avant la fin de l’enquête épidémiologique et pour lever tout doute, le Premier ministre a décidé que lui et son personnel resteraient isolés jusqu’à la fin de l’enquête épidémiologique et, selon les résultats, le ministère de la Santé et le médecin personnel de le Premier ministre fixeront une journée pour mettre fin à l’isolement », a indiqué son bureau. Rivka Paluch, la conseillère de M. Netanyahou pour les affaires touchant la communauté ultra-orthodoxe, a été testée positive lundi matin, quelques heures après que son mari a été hospitalisé en raison du virus, selon Channel 12″.

POLITIQUE. Après Benny Gantz et ses 15 députés, c’est au tour de deux élus travaillistes, et non des moindres, de rejoindre le gouvernement d’urgence qu’est en train de former le Premier ministre sortant, Benyamin Nétanyahou, annonce ce lundi 30 mars Chaim Levinson dans Ha’Aretz. Ainsi, le président du Parti travailliste, Amir Peretz, deviendrait ministre des Finances tandis que son coreligionnaire, Itzik Shmuli, obtiendrait le portefeuille de l’Emploi et des Affaires sociales.

Laminé lors des dernières élections législatives en n’obtenant plus que 3 sièges sur 120, le Parti travailliste risque de ne pas se relever de cette énième scission qui a provoqué la stupeur des autres responsables du parti. La députée Merav Michaeli exige l’exclusion des deux hommes. Pendant ce temps, le cartel centriste Kahol Lavan devrait lui aussi subir de nouvelles défections après celle de Benny Gantz, “laissant les coudées franches au prochain gouvernement Nétanyahou et semant le désarroi au sein des partis d’opposition israéliens”, note le quotidien de Tel Aviv. (Haaretz)

LE PLUS. COURRIER INTERNATIONAL. De plus en plus de professionnels de la santé reprochent au Premier ministre israélien de faire appel davantage aux conseils de l’armée et des renseignements qu’à ceux des médecins pour décider des mesures à tenir contre la pandémie de Covid-19. Conséquence, déplore le quotidien Ha’aretz : “un processus de prise de décision approximatif”.

L’opinion israélienne pourrait croire que la crise du coronavirus est gérée dans le cadre de délibérations professionnelles. En réalité, les hauts responsables du ministère de la Santé et le groupe de travail du ministère sont tenus à l’écart des discussions.

La crise du coronavirus est gérée par Nétanyahou, des responsables des services de sécurité et une poignée de fonctionnaires qui soutiennent ses vues. Quant au ministre de la Santé, Yaakov Litzman [un rabbin ultraorthodoxe], il est dépassé par les événements.

Partager :
Go to Top