Partager :

Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian est mort des suites du Covid-19, a annoncé dimanche 29 mars le département. L’ancien ministre avait annoncé le 26 mars souffrir du coronavirus. Il disait être stabilisé. Il avait été placé en observation dans un hôpital du département. «Je suis touché par l’épidémie, donc à même de témoigner directement du travail exceptionnel des médecins et de tous les personnels soignants. Fatigué mais stabilisé grâce à eux, je remonte la pente et leur adresse un très grand merci pour leur aide constante à tous les malades», écrivait-il sur Twitter. L’homme politique avait été ministre sous les présidences de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Avocat de profession, ancien député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine de 1986 à 2017, il fut également porte-parole du RPR de 1999 à 2001, et Secrétaire général de l’UMP de 2007 à 2008. Patrick Devedjian est la première personnalité politique française à décéder du Covid-19. Il était marié et père de quatre enfants. Source : Le Figaro (Copyrights)

ARCHIVES. C’ETAIT EN 2019.

Le projet de construction du Centre culturel juif de Boulogne-Billancourt s’est concrétisé mercredi 25 septembre avec la plantation d’un olivier devant l’emplacement du futur bâtiment, à l’angle des rues Danjou et Marcel-Dassault sur un terrain mis à disposition par la Ville grâce à un bail emphytéotique. « Quelle joie enfin d’inaugurer le lancement des travaux du centre de vie juive de notre belle ville de Boulogne-Billancourt », a déclaré le maire dans son discours d’introduction.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Grand Rabbin de France, Haim Korsia, du Grand Rabbin de Paris, Michel Gugenheim, de Patrick Devedjian, président du Département des Hauts-de-Seine, du Maire de Boulogne Pierre-Christophe Baguet, du Président du Consistoire central et du Consistoire d’Ile de France, Joël Mergui, du Président du CRIF Francis Kalifat, du Président du FSJU Ariel Goldmann, ainsi que le Président du Centre communautaire israélite de Boulogne-Billancourt, Marc Soussan.

Partager :