Partager :

À partir du 16 mars 2020, les services d’urgence de la ville de La Nouvelle-Orléans s’adaptent à la pandémie de coronavirus en testant Carbyne, une startup israélienne fournissant des technologies « 911 de nouvelle génération », fondée par un entrepreneur de 35 ans, Amir Elichai.

Ces intervenants utilisent désormais un outil conçu en partie par d’anciens membres des services de renseignements militaires israéliens, dont Amir Elichai, qui est soutenu par le Fonds des fondateurs de Peter Thiel et de l’ancien Premier ministre israélien Ehud Barak, qui est maintenant le président de la société.

Carbyne compte sur le fait que les appelants se soumettent à l’autosurveillance via leur propre téléphone portable. Dès qu’un appelant utilise son Android ou son iPhone pour appeler le 911 (85 % des appels d’urgence proviennent désormais d’appareils mobiles), il reçoit un message texte lui demandant la permission d’obtenir sa position précise et d’accéder à la vidéo de l’appareil photo de son smartphone.

Une fois autorisé, Carbyne peut non seulement obtenir des informations de localisation plus précises directement à partir d’un téléphone, mais aussi voir les environs de l’appelant. À l’ère du coronavirus, M. Carbyne affirme que les gens pourront se faire dépister à distance et être plus facilement localisés pour les tests ou les traitements. De plus, cela aidera les intervenants d’urgence à identifier les situations où ils seront à haut risque de contagion du virus.

Le fondateur et directeur général Elichai offre actuellement le logiciel gratuitement à certains de ses nouveaux clients comme le comté d’Orléans car, dit-il, « Notre mission consiste essentiellement à sauver des vies en minimisant le temps de réponse et en maximisant l’efficacité ».

Elichai fournit aussi United Hatzalah, une organisation de services médicaux d’urgence basée à Jérusalem et Carbyne fait partie d’une industrie connue sous le nom de « 911 de nouvelle génération » qui a jusqu’à présent réussi à transformer 30% des infrastructures d’intervention d’urgence aux États-Unis.

Depuis sa création en 2014, Carbyne a pu réunir plus de 40 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont le Thiel’s Founders Fund, connu pour ses investissements dans le géant de la surveillance Palantir et Facebook, selon une évaluation de plus de 100 millions de dollars par Elichai, même si la société n’est pas encore rentable.

Elichai a quitté Israël pour les États-Unis en 2008 afin de servir de garde de sécurité pour le consul général israélien. Après avoir suivi des cours à l’université de New York, il est revenu en Israël pour terminer ses études de commerce et de droit. Après avoir obtenu son diplôme, il a aidé pendant quelques années à collecter des fonds pour des start-ups israéliennes.

Depuis 2017, Carbyne s’est constitué une clientèle de 30 services 911 américains et d’une vingtaine d’unités d’intervention d’urgence au Mexique ainsi que 9 en Israël. Elle s’est également associée à deux grandes entreprises en 2019. En avril dernier, l’entreprise a commencé à travailler avec le géant de l’équipement réseau Cisco pour son matériel, et deux mois plus tard, elle a annoncé une collaboration avec Google pour utiliser les services de localisation des téléphones Android dans les centres de commandement d’urgence de tout le Mexique.

En octobre, Elichai, qui considère que le principal marché de Carbyne est les États-Unis, a déplacé le siège social de l’entreprise d’Israël à New York.

Source : Forbes & Israël Valley

Partager :