Partager :

Durant l’année 2019, l’Etat a encaissé 842 millions de shekels dus aux taxes sur les ventes et exportations de gaz et de pétrole du gisement Tamar. Ces sommes sont conformes aux chiffres fixés par la Commission Shishinsky concernant la taxation des activités de ce gisement. Elles sont toutefois inférieures de 2,5% aux recettes encaissées par l’Etat en 2018, principalement à cause de la baisse du dollar et à une réduction momentanée de l’extraction au mois d’avril 2019 à cause de travaux effectués sur la plateforme.

Avec la mise en activité du gigantesque gisement Leviatan au mois de janvier, les recettes de l’Etat devraient augmenter d’1,5 milliard de shekels d’ici la fin de l’année 2020.

Le gisement Leviathan est un champ gazier de la mer Méditerranée près des côtes israéliennes. Découvert en juin 2010 dans le bassin Levantin, à 130 km à l’ouest de Haifa, c’est le gisement israélien de plus grande capacité. Il contiendrait des réserves prouvées de l’ordre de 500 milliards de mètres cubes.

Partager :