Partager :

Des chercheurs israéliens et italiens ont développé un processus efficace pour produire de l’hydrogène et d’autres produits, en utilisant l’énergie solaire, a déclaré jeudi l’Institut de technologie Technion.

Depuis des décennies, l’hydrogène est considéré comme le futur carburant, car sa combustion ne libère que de l’énergie et de l’eau et ne pollue pas l’environnement.

La plupart de l’hydrogène est produit à partir du gaz naturel dans un processus polluant, mais il existe un processus alternatif de photocatalyse : la séparation de l’eau en hydrogène et en oxygène par la lumière du soleil.

Dans ce processus, la lumière du soleil est absorbée par des particules semi-conductrices qui produisent des charges négatives, produisant de l’hydrogène, et des charges positives, produisant de l’oxygène.

Dans une étude publiée dans la revue Nano Energy, des chercheurs du Technion et de l’Université de Bologne ont présenté une solution créative, utilisant des particules uniques qui utilisent efficacement les charges positives et négatives.

Ainsi, l’équipe a développé un procédé de production d’hydrogène, dans lequel le composé de benzaldéhyde, utilisé dans l’industrie alimentaire, de la peinture, des plastiques et des cosmétiques, est produit à la place de l’oxygène.

« L’efficacité de la conversion énergétique dans le nouveau procédé établit un nouveau record mondial dans le domaine de la photocatalyse à base de particules », ont déclaré les chercheurs.

Source : XinHuanet & Israël Valley

Partager :