Partager :

Un temple cananéen vieux d’environ 3 200 ans a été découvert sur le site de la ville biblique de Lachish, datant de la domination égyptienne. Cette découverte a été faite par une équipe d’archéologues dirigée par le professeur Yosef Garfinkel de l’Université hébraïque de Jérusalem et le professeur Michael Hasel de l’Université adventiste du Sud, dans le Tennessee.

La structure du temple cananéen est inhabituelle pour son époque : l’âge de bronze tardif. Son entrée était marquée par deux piliers et deux tours, qui menaient à une grande salle rectangulaire. Une telle construction était typique des temples encore plus anciens en Syrie, dit Garfinkel à Haaretz. Mais, fait inhabituel pour cette période de l’âge du bronze, la structure nouvellement découverte comportait également de petites pièces sur les côtés.

« Elles étaient destinées au stockage », explique l’archéologue. « Nous avons trouvé des boîtes en bois qui avaient été brûlées, mais qui contenaient encore beaucoup de blé ». Les prêtres du temple y entreposaient probablement aussi d’autres choses, comme des vêtements, ajoute Garfinkel.

En plus des ruines, l’équipe a découvert des chaudrons en bronze, des poignards et des têtes de hache ornés d’images d’oiseaux, des scarabées et une bouteille plaquée or portant le nom de Ramsès II, l’un des pharaons les plus puissants d’Égypte. Près de l’autel du temple, l’équipe a trouvé deux figurines en bronze – apparemment des « dieux frappeurs » armés.

Lachish a eu une histoire sanglante, comme tant de villes de cette région. Située au centre d’Israël, non loin de la ville actuelle de Kyriat Gat, Lachish remonte peut-être à des temps immémoriaux, mais la puissante ville des Cananéens a en fait vu le jour vers 1800 avant J.-C.

Elle a survécu pendant environ 400 ans, avant d’être détruite en 1550 avant J.-C. par les Égyptiens sous le pharaon Thoutmosis III, alors qu’ils s’étendaient sur la région lors de l’expansion massive de la 18e dynastie.

Mais les artefacts montrent à quel point l’influence égyptienne était profonde : On a également trouvé des scarabées, et il y avait cette amulette avec Hathor, tenant à la main sa fleur de lotus caractéristique, ou peut-être un papyrus.

Source : World EinNews & Israël Valley.

 

Partager :