Partager :

Israël a intensifié la guerre commerciale avec les Palestiniens en mettant un coup d’arrêt à leurs exportations agricoles via la Jordanie, a annoncé samedi le ministre palestinien de l’Agriculture, Riyad al-Attari.

Le mois dernier, le ministre de la Défense Naftali Bennett a interdit l’ importation de ces marchandises de l’Autorité palestinienne en Israël en réponse au boycott du bétail israélien au sein de l’Autorité palestinienne.

« Hier, le directeur des passages israéliens a informé tous les exportateurs et toutes les parties concernées que tous les produits agricoles palestiniens seraient interdits d’exportation vers les marchés mondiaux via le point de passage jordanien à partir de dimanche », a-t-il déclaré.

Les responsables israéliens et jordaniens n’ont pas fait de commentaire à ce sujet dans l’immédiat.

Selon le ministre palestinien, une soixantaine de produits agricoles palestiniens sont exportés vers une centaine de marchés à travers le monde. La nouvelle interdiction concerne l’huile d’olive, les dattes et les herbes médicinales, d’après des exportateurs palestiniens.

« Il s’agit d’une guerre économique contre l’ensemble du peuple palestinien », a estimé l’un d’eux, Ahmed Rihan, directeur des ventes chez Attelawi, qui exporte des produits vers la Grande-Bretagne et les pays arabes. (Ali Sawafta et Nidal al-Mughrabi, version française Elizabeth Pineau)

https://www.zonebourse.com et israelvalley.com

 

Partager :