Partager :

Les EAU avec l’Arabie saoudite et le Qatar ont publié des déclarations saluant le plan de paix US

En décembre dernier, la Maison Blanche a organisé une réunion secrète à laquelle participaient des représentants des Émirats arabes unis aux côtés de responsables israéliens et américains, a rapporté la chaîne israélienne Channel 13.

Selon cette source, la rencontre visait à établir une meilleure coordination entre les parties contre l’Iran, et à tenter de conclure un pacte de non-agression entre Israël et les Emirats Arabes Unis, en vue d’une éventuelle normalisation des relations entre les deux pays.

Le conseiller israélien à la sécurité nationale , Meir Ben-Shabbat, son homologue américain, Robert O’Brien, et l’ambassadeur des Emirats aux États-Unis, Yousef Al Otaiba, considéré comme un proche du prince héritier étaient notamment présents lors de l’entrevue le 17 décembre.

Quelques jours plus tard, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou se félicitait du renforcement des liens entre Israël et les pays arabes de la région, après un Tweet du ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis.

Abdullah bin Zayed Al Nahyan avait posté sur son compte le lien d’un article paru dans le journal britannique The Spectator, intitulé: « Réforme de l’islam: une alliance arabo-israélienne prend forme au Moyen-Orient ».

La semaine dernière, les Émirats arabes unis, aux côtés de l’Arabie saoudite et du Qatar, ont publié une déclaration saluant le plan de paix de l’administration Trump.

https://www.i24news.tv

Partager :