Partager :

Au moins 10 personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus à bord du Diamond Princess au sud-ouest de Tokyo au Japon, ont annoncé mercredi les autorités japonaises, qui ont porté à 14 jours la période de quarantaine des quelques 3 700 passagers, dont une quinzaine de touristes israéliens, tous âgés d’une soixantaine d’années. Il semblerait que l’ensemble des passagers soit confiné dans leur cabines et qu’il faille leur porter nourriture et médicaments.

Le Diamond Princess est arrivé lundi soir dans la baie de Yokohama, près de Tokyo, avec 3.711 personnes à bord, 2.666 passagers et 1.045 membres d’équipage. La mesure a été décidée après des tests positifs du coronavirus chez un passager âgé de 80 ans qui avait débarqué à Hong Kong le 25 janvier. Le navire, parti de Yokohama le 20 janvier, avait également fait escale à Kagoshima (sud du Japon), au Vietnam, à Taïwan et dans l’archipel japonais d’Okinawa. Au moins dix personnes se trouvant sur le bateau de croisière sont contaminées par le nouveau coronavirus mais le nombre de cas de contamination est potentiellement plus important.

Les 10 malades ont tous plus de 50 ans. Trois sont japonais, trois sont de Hong Kong, deux sont australiens, un est américain et un autre est membre d’équipage et philippin. Pour le moment, aucun n’est dans un état grave. La compagnie maritime a annoncé que tous les passagers piégés recevront gratuitement des services Internet et téléphoniques et qu’ils seront remboursés de leur croisière avec en prime une autre croisière offerte.
Le ministère des Affaires étrangères en Israël a déclaré qu’il y avait 15 détenteurs de passeports israéliens, tous dans la soixantaine avec des problèmes de santé sous-jacents et qui pourraient manquer de médicaments durant les quinze prochains jours.

http://koide9enisrael.blogspot.com/2020/02/croisieres-emerald-waterways-presente.html

Tel-Avivre –

.

Partager :