Partager :

Un groupe de 35 Chinois arrivé samedi matin à l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv, via un vol de la compagnie russe Aeroflot, s’est vu refuser l’entrée sur le territoire israélien, en raison du nouveau coronavirus qui a fait plus de 300 morts en Chine.

Les 35 Chinois ont été placés sur un vol qui a quitté Israël l’après-midi même.

Cet épisode intervient dans le sillage d’une mesure promulguée par le ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui interdit l’entrée en Israël de toute personne qui s’est trouvée en Chine dans les derniers 14 jours.

Litzman a déclaré jeudi que l’État juif suspendait jusqu’à nouvel ordre tous ses vols avec la Chine continentale, afin de prévenir la propagation du coronavirus.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou doit convoquer une réunion importante pour décider des mesures à prendre en vue de faire face à une éventuelle arrivée du virus en Israël.

Plusieurs ministres, ainsi que des responsables de la sécurité et de la santé, doivent prendre part à cette réunion.

« Nous ne prendrons pas de risques inutiles », a déclaré Netanyahou dans un communiqué samedi soir, soulignant que « le virus est déjà présent sur les cinq continents et dans plus de 25 pays ».

« Nous sommes conscients du fait qu’il sera impossible d’empêcher complètement l’entrée du virus. Par conséquent, nous serons prêts à affronter le virus après sa première entrée en Israël « , a-t-il ajouté.

https://www.i24news.tv

Partager :