Partager :

Emmanuel Macron va prononcer ce matin un discours devant la Communauté française d’Israël qui portera sur la lutte contre l’antisémitisme. Sont invités des centaines de Français vivant en Israël (beaucoup de Français vivant à Tel-Aviv). Hier le Président français a visité le mur du Kottel de la vieille ville de Jérusalem. Le mur du Kottel est, l’un des endroits les plus sacrés du judaïsme après le mont du Temple, il est politiquement important car il est situé à Jérusalem-Est. Les décisions des dirigeants mondiaux de le visiter sont souvent considérées comme une déclaration de politique concernant la souveraineté israélienne.

Selon le programme officiel (qui change sans cesse) : « Jeudi 23, Emmanuel Macron assistera à partir de 9H15 à une commémoration au mémorial de la déportation française à Roglit, à l’ouest de Jérusalem, site inauguré en 1981 à l’initiative de Serge et Beate Klarsfeld – le couple fait partie de l’importante délégation qui accompagne le président français. Sur ce lieu où sont plantés 80 000 arbres, il discutera avec cinq lycéens français et cinq rescapés qui, enfants, avaient été cachés en France pendant la guerre.

Il assistera ensuite à une réception avec la communauté française vivant en Israël au Centre de convention international de Jérusalem, surtout pour évoquer la lutte contre l’antisémitisme, a souligné l’Elysée, alors que la France fait face à une montée d’actes antisémites. Pour marquer l’engagement de son gouvernement, il sera accompagné du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Ce dernier se rendra au cimetière de Givat Shaul (à Jérusalem) pour se recueillir sur les tombes de victimes françaises de l’antisémitisme. Macron se rendra enfin à Yad Vashem pour la cérémonie marquant le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau ».

Partager :