Partager :

Une augmentation de plus de 60% du nombre d’enfants ayant tenté de suicider a été observée au cours de la dernière décennie, selon un rapport publié par le Conseil National pour la Protection de l’Enfant. Le rapport indique par ailleurs une augmentation de plus de 10% du nombre de mineurs exposés à des contenus à caractère sexuel en ligne en 2018 comparé à 2017.

En 2018, 16 424 enquêtes pénales ont été ouvertes pour des agressions perpétrées contre des mineurs à l’intérieur et à l’extérieur de la famille. Près de 73% de ces dossiers ont abouti à des non-lieu. La même année, 399 140 enfants en difficulté ont été signalés auprès des services sociaux, ce qui représente 14% des mineurs israéliens. Il s’agit d’une augmentation de 37% depuis l’année 2000, lors de laquelle 290 417 enfants ont été recensés par les services d’aide sociale à l’enfance.

Le Conseil National pour la Protection de l’Enfant révèle également que le nombre de mineurs de moins de 14 ans ayant tenté de se suicider est passé de 211 en 2008 à 342 en 2018, soit une augmentation de 62%. « Le pourcentage d’enfants agressés est en augmentation, le pourcentage d’enfants qui se détruisent est en augmentation, et nous avons récemment été informés d’un pourcentage élevé de pauvreté infantile. Ces chiffres sont très inquiétants », a souligné le président israélien, Reuven Rivlin. « Ils nous rappellent que notre premier devoir, celui de nous tous, est de garantir la sécurité de nos enfants », a-t-il insisté. (Source : i24 News)

Partager :