Partager :

La croissance en 2020 devrait rester proche de 3%, mais des responsables de la Banque d’Israël ont exprimé leur prudence, compte tenu de l’impasse actuelle du gouvernement.

Israël se dirige vers une troisième élection en moins d’un an en mars après l’échec de la formation d’une coalition gouvernementale après les élections d’avril et de septembre.

Par conséquent, il est peu probable que le prochain budget de l’État soit approuvé avant la mi-2020. Le gouvernement intérimaire actuel est limité dans sa capacité à adopter des politiques économiques.

En 2019, l’économie israélienne a produit un PIB record de 1,4 milliard de shekels soit 405 milliards de dollars.

L’économie israélienne avait progressé de 3,4% à 4% au cours des trois années précédentes, après avoir augmenté de 2,3% en 2015.

Source : i24News

Partager :