Partager :

Des chercheurs à l’Université hébraïque de Jérusalem ont déclaré qu’ils ont trouvé un moyen de transformer des cellules de peau en trois types de cellules souches majeures qui comprennent des embryons en stade précoce.
La découverte pourrait ouvrir la voie à la création d’embryons entiers à partir de cellules de peau humaine, sans avoir besoin de sperme ou d’ovule, ont affirmé les chercheurs. Cela pourrait aussi avoir de « vastes implications » pour comprendre les anomalies embryonnaires et mettre en lumière des dysfonctionnements du placenta, mais aussi pour résoudre certains problèmes d’infertilité en créant des embryons humains dans une boîte de Pétri, a déclaré l’Université hébraïque dans le communiqué.

« On pourrait dire que nous ne sommes pas loin de créer un embryon synthétique, ce qui est vraiment quelque chose de dingue », a déclaré le Dr Yossi Buganim, du Département de biologie du développement et de recherche sur le cancer de l’université, qui a mené l’étude.
A l’avenir, cette découverte pourrait permettre aux chercheurs de « créer des embryons à partir de cellules d’hommes et de femmes stériles, en utilisant les propres cellules de la peau, et de générer un réel embryon en laboratoire avant de l’implanter dans la mère », a déclaré Buganim dans un entretien téléphonique.
https://fr.timesofisrael.com/des-israeliens-creent-des-cellules-souches-a-partir-de-cellules-de-peau/?fbclid=IwAR239mZE3yZeDrNSwT8_3PGKRSY_VtFb9w2pn3vC9rHyCd3pV8MJCslhbh0

Partager :