Partager :

Le chef d’une commission d’enquête parlementaire transpartisane a vivement condamné les banques israéliennes qui se rapprochent systématiquement des magnats du monde des affaires en leur offrant des prêts démesurés, en effaçant parfois des centaines de millions de shekels de leurs dettes puis en équilibrant leurs propres registres de comptes en facturant davantage les services financiers offerts au quotidien à leurs clients.
Au cours des années, a noté l’enquête, les pratiques intenables des banques et l’incapacité de les réguler de façon efficace ont coûté des milliards de shekels au peuple israélien. (Times of Israel)

Partager :