Partager :
Les employés de « Ciment Har Tov » située près de la ville de Beit Shemesh vivent dans l’inquiétude suscitée par  la menace de fermeture de l’usine en raison de la réduction des exportations vers l’étranger et de la concurrence sur le marché local (ciment Turc et Grec). (Source : Koide9enisrael)
Bet Shemesh est une ville du district de Jérusalem en Israël, situé à environ 30 kilomètres à l’ouest de Jérusalem. Le site moderne a été fondé en 1950 ; les autorités y établirent un camp de transit (en hébreu ma’abara) pour les immigrants juifs. C’est la première des « villes de développement » créée dans l’État hébreu.
Dans les faubourgs de cette ville réside une importante communauté haredi. Le site ancien de Bet Shemesh (« maison du Soleil » en hébreu) était ainsi nommé du fait de la vénération d’une déesse cananéenne du soleil, Shemesh. Les ruines de la ville des temps bibliques se trouvent sur le tell de Bet Shemesh, dans la ville moderne.
La ville est en pleine expansion. La vieux Bet Shemesh s’est vu ajouté de nouveaux quartier surnommés Ramat (Colline). Ainsi il y a Ramat Aleph, Ramat Bet, Ramat Guimel et Bientôt Guimel 2 et Daleth. La ville fut endeuillée en 1997 par le massacre de sept écolières par un soldat jordanien lors d’une excursion près de la frontière jordanienne.
http://koide9enisrael.blogspot.com/2019/01/la-cimenterie-de-beir-shemesh-va-telle.html
Partager :